L’Organisme de Gestion de l’Ecole Catholique Notre Dame des Collines sollicite les familles qui s’engagent à régler deux participations obligatoires : les frais de scolarité et la contribution générale.

 

LES FRAIS DE SCOLARITÉ :

Ce sont les frais annuels hors enseignement : assurance responsabilité civile et individuelle accident, cotisation aux services de l’Enseignement Catholique, matériel pédagogique, activités, spectacles, sorties, …

Pour 2017 / 2018, ils s’élèvent à 93 € par élève. Ils sont dus pour l’année, quelle que soit la date de rentrée de l’enfant. Ils se règlent en deux temps :

  • 48 € d’acompte à l’inscription ou réinscription (en cas de désistement, ce montant est conservé par l’école pour frais de dossier)
  • 45 € avant le 20 septembre de l’année scolaire en cours.

Le règlement se fait par chèque établi à l’ordre de O.G.E.C. Notre Dame ou en espèces contre remise d’un reçu.


LA CONTRIBUTION GÉNÉRALE :

Mensuelle ou trimestrielle, elle couvre les dépenses les plus importantes (salaires du personnel non enseignant, mise aux normes régulières des bâtiments, …).
Pour 2017 / 2018, le montant est fixé selon le barème ci-dessous :

 

NOMBRE D’ENFANTS scolarisés à l’ECOLE DU SACRE COEUR Montant MENSUEL par élève sur 9 mois
Premier enfant 42,00 €uro
Deuxième enfant et suivants 40,00 €uro

Pour régler, un prélèvement automatique mensuel facilite la gestion. Il suffit de le mentionner sur la fiche « Contribution Familiale O.G.E.C. Notre Dame des Collines » lors de l’inscription et de compléter l’autorisation de prélèvement SEPA en joignant un R.I.B..
Le règlement peut aussi se faire par chèque établi à l’ordre de O.G.E.C Notre Dame des Collines ou en espèces contre remise d’un reçu, à chaque trimestre, au plus tard le 10 des mois d’octobre, janvier, avril. (Attention : une facture unique annuelle est éditée en octobre = il n’y a pas de facture trimestrielle.

Chaque famille signe pour chaque enfant scolarisé une Convention de Scolarisation, contrat annuel qui définit les obligations financières de la famille envers l’établissement. Le non règlement d’une partie des sommes dues par la famille est un motif de non réinscription des élèves à la rentrée scolaire suivante.